Nous inaugurons la nouvelle année avec une petite nouveauté qui contribuera à une plus grande diffusion de nos activités et des questions de droits des animaux: dès aujourd'hui nous sommes également présents sur Instagram !
Vous pouvez nous trouver en tapant "ATRA – Animal Rights" ou "atranimali".
Partagez et soutenez-nous !
Merci beaucoup !

15 décembre - Chiasso: stand d’information de l’ATRA durant la manifestation Espérance in Musica.
info: www.esperanceinmusica.org

Le vendredi 16 novembre 2018, une conférence intitulée "Animal Tests Ban for Cosmetics: Debate on a EP's Resolution" s’est tenue au Palais des Nations Unies à Genève. Les associations organisatrices (l’OIPA - Organisation internationale de protection des animaux, l'ATRA et la LSCV - Ligue suisse contre la vivisection) ont répondu à l’invitation du Parlement européen qui exhorte l’UE à lancer une initiative diplomatique pour une interdiction globale de l’expérimentation animale dans le domaine des produits cosmétiques d’ici 2023, approuvant ainsi une résolution non législative.
Au cours de la journée, la situation actuelle des tests sur les animaux a été approfondie et les stratégies visant à rendre globale l’interdiction de l’expérimentation animale dans ce secteur ont été discutées en vue de la future convention que les Nations Unies, on l’espère, proposeront de signer aux États hors UE.

Durant la journée du 16 novembre, il s’est dégagé l'intention de mettre en place un document de planification signé conjointement, dans le but de proposer la création d'une agence des Nations unies dédiée aux animaux qui aurait comme objectif de coordonner et de stimuler l'action des collectivités locales nationales, mais aussi de promouvoir des initiatives institutionnelles visant à dépasser la logique seule de l’urgence hygiénico-sanitaire en développant, en synergie avec les associations de protection des animaux et de l'environnement ainsi que d'autres représentants institutionnels, un plan d'action préventif favorisant une meilleure connaissance de l'éthologie et de la spécificité des animaux mais également des acteurs sur le terrain qui oeuvrent à améliorer et à faciliter la relation avec les animaux. Cet organisme aurait également le rôle important de fournir un portail d'information aux propriétaires d'animaux, aux associations bénévoles et aux citoyens souhaitant des informations sur les animaux qu’ils soient domestiques, sauvages ou exotiques ainsi que sur les différentes législations nationales en vigueur.
Les interventions des différents spécialistes ayant participé à l'événement de Genève peuvent être visionnées sur la chaîne Youtube de la LSCV : www.youtube.com/user/liguesuisse/featured

POUR UNE INTERDICTION GLOBALE DES TESTS SUR LES ANIMAUX EN COSMÉTOLOGIE
Le Parlement européen a exhorté l’Union à lancer une initiative diplomatique en vue d'une interdiction mondiale de l'expérimentation animale dans le domaine des produits cosmétiques d'ici 2023. A ce propos le 16 novembre prochain, il y aura une conférence organisée par l’OIPA (Organisation Internationale de Protection Animale) en collaboration avec l’ATRA et la LSCV au siège des Nations Unies à Genève. La situation actuelle des tests sur les animaux sera approfondie et les stratégies pour rendre globale l’interdiction de l’expérimentation animale dans ce domaine seront discutées.